Applications, rencontre et amour – Wally veut vous parler

Wally-parle

Beehjour, ça fait longtemps n’est-ce pas ? Sinon content de faire votre rencontre 😉

Aujourd’hui j’ai voulu vous parler de votre maniĂšre bizarre de chercher l’Amour Ă  l’aide d’applications ou de sites de rencontre tous plus Ă©tranges les uns que les autres (il y a mĂȘme un supermarchĂ© pour adopter des gens !). Tout n’est pas Ă  jeter sĂ»rement mais Ă  part pour faire des parties de pattes en l’air, je doute vraiment des perspectives. Il y a une Ă©mission qui Ă©tait partie sur une bonne base en cherchant dans le prĂ© (enfin il paraĂźt) mais quand on parle du quotidien et des trucs Ă  la mode, lĂ  ça se gĂąte…

Votre Wally adorĂ© a donc dĂ©cidĂ© de reprendre le clavier pour vous dire : c’est vraiment n’importe quoi !

Rencontre virtuelle

Parlons déjà de cette folie des rencontres virtuelles.

Enfin, je dis ça, mais il ne faut pas tout mettre dans le mĂȘme panier, il y a sĂ»rement des endroits oĂč l’on s’intĂ©resse avant tout Ă  la beautĂ© intĂ©rieure… mais ce n’est pas franchement le cas de tous ces Tinder et assimilĂ©s. Le principe de base pour ceux qui ne connaĂźtraient pas (peu nombreux je suppose) consiste Ă  valider ou non un profil en se basant principalement sur la photo et le texte d’accroche. Si les deux personnes se « valident » mutuellement, alors des options de discussions se dĂ©bloquent.

Comme je suis un mouton aventureux (presque journaliste d’investigation) j’ai dĂ©cidĂ© de mener l’enquĂȘte sur une de ces plateformes…

Hot or not (tout un programme)

Le choix s’est vite fait pour des raisons de popularitĂ© du site mais Ă©galement parce qu’il n’Ă©tait pas obligatoire de lier un compte Facebook (j’ai mes limites beeh !).

Profil créé : Wally

Hot or Not - Wally rencontre ?

On m’annonce dĂ©jĂ  que je n’ai pas activĂ© mes « Super Pouvoirs » ce qui me fait me poser deux questions :

  • comment est-ce qu’ils connaissent ces dĂ©tails dĂ©jĂ  ?
  • quel rapport avec ma quĂȘte de l’amour, Ă  moins que l’on soit jugĂ© plus « hot » si l’on s’affiche comme super-hĂ©ros ?

Passons sur ma popularitĂ© trĂšs basse et les crĂ©dits pointant 0 qui me font dĂ©finitivement penser qu’il faut non seulement ĂȘtre un super-hĂ©ros (la mode du slip sur les collants est passĂ©e alors pourquoi pas) mais en plus ĂȘtre riche pour avoir une chance de se faire remarquer (Iron-Man alcoolique, narcissique et infidĂšle est donc pour l’instant bien parti).

Rentrer dans des cases

Surprise ! On me propose de complĂ©ter mon profil en indiquant quels sont mes goĂ»ts et centre d’intĂ©rĂȘts, finalement je vais pouvoir exprimer toute la profondeur de mon Ăąme de mouton artiste… ou pas.

Quelques dĂ©tails qui m’ont fait dresser les oreilles !

Hot or not - culture rencontre ?

Si je veux bien croire que le Kamasutra soit une Ɠuvre culturelle (no joke inside), la placer dans la mĂȘme liste que la « Bible » et « rĂ©seaux sociaux » me fait tout drĂŽle…

Je vous laisse également apprécier la profondeur des loisirs/passions proposés :

Hot or Not - Loisirs rencontre ?

Vous croyez avoir tout vu mais une lumiĂšre d’espoir arrive dans la section mode et beautĂ© : ils ont pensĂ© Ă  prendre en compte les moutons ! Hot or Not - mode rencontres ?Et oui, toilettage ! Comme j’aime quand on prend soin de ma laineuuuuuh… je m’Ă©gare !

Comment voulez-vous espĂ©rer trouver une perle rare avec des cases aussi stĂ©rĂ©otypĂ©es ? J’essayais d’ĂȘtre le plus objectif possible mais si le lien entre MST et applis de rencontres est encore dĂ©battu, je suis maintenant persuadĂ© que ce n’est pas ce genre de chose qui va vous permettre d’amĂ©liorer vos relations. Vous voulez encore un exemple ?

HoN-hum... rencontre ?

RĂ©sumĂ© de la combinaison fatale : bouche en cul de poule alias duck-face (mais selon le trĂšs scientifique magazine Cosmopolitan c’est ringard depuis 2013), lunettes de soleil (manifestement superflues), petite chaĂźne avec cadenas (une fois tombĂ© dans le piĂšge vous ne pourrez plus repartir, au moins c’est clair) et regard trĂšs subtil (si vous n’avez pas compris que c’est « hot » ici).

Profils qui se ressemblent

Le pire c’est que tous les profils croisĂ©s se ressemblent, avec les mĂȘmes poses clichĂ©s. Doit-on y voir du Narcisse en puissance, un calibrage inconscient (clips/magazines/internet ?) ou une simple tendance gĂ©nĂ©rale Ă  l’imitation ?

J’ai envie de croire que c’est majoritairement la pression sociale qui s’exprime, comme pour les applaudissements.

DĂ©connexion

Je suis toujours Ă©tonnĂ© de voir, moi, mouton connectĂ© avec les pattes sur terre, que certains se laissent totalement dĂ©passer par l’aspect virtuel de la prĂ©sence en ligne, devenant par exemple envahissants alors qu’ils sont timides d’habitude ou passionnants alors qu’ils peuvent ĂȘtre superficiels le reste du temps…

Il est devenu si facile d’exprimer des personnalitĂ©s multiples ou d’en crĂ©er de toute piĂšce tant que l’on ne passe pas le stade de la rencontre « irl » (in real life). Cette quĂȘte virtuelle (et rĂ©elle Ă  la fois) de l’amour via des outils numĂ©riques ne relĂšverait-elle pas du mĂȘme principe sous-jacent que les MMORPG (jeux de rĂŽle en ligne massivement multijoueurs) oĂč l’on peut se construire une toute nouvelle personnalitĂ©, libĂ©rer des inhibitions pour le meilleur ou le pire ?

S’affranchir de la pression

Pour ceux qui seraient passĂ© Ă  cĂŽtĂ©, volontairement ou non, je vous incite vraiment Ă  aller lire l’article du monde sur Essena O’Neill, une jeune star d’Instagram (entre autres rĂ©seaux sociaux) qui a eu une Ă©piphanie suivie par un gros craquage oĂč elle a exposĂ© d’un coup tout l’envers du dĂ©cor (ça me fait penser Ă  un article publiĂ© sur ce site d’ailleurs 😉 ).

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques rÚgles :

  1. Lire l'article (rĂ©digĂ© avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. RĂ©diger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bĂȘtes et autres choses du mĂȘme acabit, merci de privilĂ©gier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.