Bonne bouille de musée #5

Mais d’où vient ce petit poissonou tout rondoudou ?

D’une Allégorie de l’Eau, croisée au Musée des Beaux-Arts (Jules-Chéret) de Nice. Non loin d’un animal plutôt réputé pour son amour de la poiscaille en temps normal.

Sauf que là…

Jugez plutôt :

Chat sur une banquette sous un tableau du musée des Beaux-arts de Nice
C’est ce qui s’appelle faire une grosse sieste !

Pour en revenir au poisson, je suppose qu’il fait partie des diodons. Vous savez, ceux qui ont tendance à se gonfler et parfois faire ressortir leurs piques empoisonnées à l’approche d’un prédateur.

Il fut peint durant le premier quart du 17ème siècle, au milieu d’une multitude d’autres bêtes, êtres et coquillages associés à l’eau. Jan Brueghel (dit de Velours) et Hendrick Von Balenau prennent prétexte d’une allégorie pour faire étalage de leur talent en matière de composition, de représentations naturalistes et de minutie !

 Allégorie de l'eau - Brueghel de Velours et Hendrick Von Balen - 1er quart du 17e siècle - Musée des Beaux-Arts Jules-Chéret, Nice
Inv. : N.Mba 96-1-11
Allégorie de l’eau – Brueghel de Velours et Hendrick Von Balen – 1er quart du 17e siècle – Musée des Beaux-Arts Jules-Chéret, Nice
Inv. : N.Mba 96-1-11 (photo perso redressée à défaut de mieux)

Soyons honnête deux minutes, ce genre de tableau est en grande partie de l’esbroufe. Une façon d’en mettre plein les yeux par la maitrise technique et par l’étalage de choses insolites, souvent issues des collections du peintre ou du cabinet de curiosité du commanditaire !

Ce qui permet à celles et ceux ayant le grain de folie de la recherche de se lancer dans des enquêtes parfois passionnantes et je saisis ici l’occasion de mentionner un autre blog dont chaque article m’émerveille : Ligne de science, tenu par Fabienne Gallaire (Twitter).

Pour en citer deux qui résonnent un peu avec la bonne bouille de musée du jour : Petite histoire d’un produit scalaire et Sur la piste de l’Amphisbène : pérégrinations d’un enfant de la Méduse.

Et oui je vais terminer ce billet en vous conseillant d’aller lire ailleurs… l’autopromotion et moi, ça fait vraiment deux, mais vous ne le regretterez pas !

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.