Il faut bien un début

Comme vous le voyez, une nouvelle parcelle du web vient d’être colonisée.

Premier sur ces terres, j’en revendique la propriété et les baptise Pour une image, alias PUI , prononçable comme ça vous chante, en hommage à quelque chose de sûrement très recherché (tellement que je cherche toujours).

Il est probable que vous y trouviez des images, oui, des images. Sans rire, si ça n’est pas de l’inédit, je mange mon cha…

note perso 1 : dévoiler son sens de l’humour douteux trop tôt est une mauvaise idée.

note perso 2 : laisser planer un doute sur ses intentions vis à vis des boules de poils qui colonisent le web est aussi une mauvaise idée.

Vite un animal mignon pour retrouver votre attention…
Panda roux


Reprendre le fil.

Pour une image, c’est avant tout l’envie de retrouver le plaisir de partager ce qui me passe par la tête via un blog. Exercice égocentrique voire narcissique (pas de selfies ici quand même, il y a des limites 😉 ), mais qui peut vous amener sur des terres inconnues et, qui sait, y prendre du plaisir. C’est mon espoir fou…

Pour une image, c’est un espace où l’image se veut point de départ mais pas cadre limitant. Cela peut être un simple coup de cœur pour un lieu, un clin d’œil teinté d’humour ou une percée dans l’histoire à partir d’un vitrail. En fait sûrement un peu de tout ça et probablement plein d’autres choses.

Pour une image, ce n‘est pas  :

  • un vivier d’articles remplis de descriptions à base de superlatif tous les 3 mots et de conclusion du type « à la rédaction/avec les collègues/moi et mon lapin on est totalement subjugué et on s’est réconcilié avec l’Univers, l’humanité et même les carottes râpées 1er prix ».
    Il y a déjà suffisamment de sites qui pensent que leurs lecteurs ont le Q.I. d’une limace (oui j’aime mettre des animaux partout, coupable votre honneur).
  • un lieu où les polémiques de comptoirs sont les bienvenues…
  • une zone où tout est à prendre au premier degré.

Pour une image

Ah et pour ceux qui sont arrivés jusque-là, l’image utilisée en « une » et retouchée (à la truelle) est chargée de sens pour moi.
C’est à la fois un simple pan de toit et en même temps l’assemblage de toute ces tuiles en écaille de poisson, chacune avec son propre aspect et son histoire faite de réparations, de fissures, d’une teinte marquée tant par le soleil que les intempéries.

Ce qui peut sembler uniforme de loin recèle de multiples nuances quand on s’y intéresse de plus près… Pour une image, de multiples histoires.

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

4 commentaires sur “Il faut bien un début

  1. Sympa tout ça… 🙂

    J’ai aussi choisi un ton « oral » pour mettre en forme ce que je voulais dire sur mon blog, et lorsque je lis le premier article du PUI, je me dis que j’ai bien fait.

    Je ne suis pas du tout un pro en ce qui concerne l’art par l’image (malgré mes cours d’esthétique) donc je ne pourrais pas tout apprécier ici à sa juste valeur…

    En parcourant ce préambule, je me suis tout de même fait la réflexion que, le jour où l’ont a retourné l’objectif de l’appareil photo sur notre tronche, on a forcément touché le fond 😀 – cf. / voir (je ne sais pas comment on dit) « selfie ».

    Je ne promets pas que je serais un lecteur régulier, mais je te souhaite de manière profondément sincère (autant que l’est ta démarche) de trouver le plus vaste public (euh non quelle connerie) le meilleur des publics, celui qui saura apprécier l’échange en ta demeure comme il se doit. Woilà! 😀

    P.S. : « Rédiger un commentaire dont vous n’aurez pas honte dans 10ans… » (j’ai ri)

    1. Merci.
      Aucun besoin d’être un pro de l’art pour tout apprécier « à sa juste valeur » 😉 et encore moins sur Pour une image.
      J’ai un bagage, mais je ne me considère pas comme une autorité en la matière (ça serait bien arrogant) par contre je fais ce que je peux pour ouvrir des chemins à emprunter pour vos curiosités avec des bifurcations étonnantes tant qu’à faire !

      Si tu trouves ici quelques trucs de temps à autre tant mieux, peu importe ton assiduité :p

      J’en profite au passage pour te remercier publiquement pour le tuto qui me permet d’afficher ce petit message avant les commentaires qui t’a fait rire (à retrouver là -> Ajouter un message au formulaire de commentaires JetPack Comments)

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.