Luzmila Carpio – Bolivie – Tour du monde en pochettes

Luzmila Carpio fait partie de ces gens dont on n’ose raconter l’histoire brièvement de peur de manquer de nuances et de les enfermer dans des clichés. Disons au moins que celle qui a été ambassadrice de Bolivie en France a assez jeune, dans les années 1960,  eu l’envie de devenir chanteuse. Si elle dût en passer par l’espagnol pour se faire connaître, elle reprit dès qu’elle put sa langue natale, le quechua, tant par goût que par volonté de préserver et faire connaître ce pan de la culture des Andes, alors en grand péril.

Album Yuyay Jap’ina Tapes de Luzmilla Carpio - Droits réservés
Album Yuyay Jap’ina Tapes de Luzmilla Carpio – Droits réservés

Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est plutôt dépaysant et pas vraiment le genre de choses que l’on entend régulièrement en allumant la radio…

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge