Trouver le bon angle #1 : l’architecture contemporaine

Postulat de base : je n’aime pas la majorité des bâtiments récents que j’ai croisés. Pas de position dogmatique mais un simple constat.

Le problème, quand j’arrive à mettre le doigt dessus, vient soit de l’impression de constater un délire d’architecte (« Et si je brisais toute les conventions pour le fun ? ») soit du caractère austère et fade d’un bâtiment qui ressemble à tous les autres mais pas dans le bon sens… Bon, il faut dire que le tout-béton gris ne m’inspire pas souvent non plus.

Alors je me pose souvent la question en déambulant dans les rues et encore plus lorsque j’ai mon appareil à la main : sous quel angle je pourrais lui trouver un intérêt ?

Trouver le bon angle

Trouver le bon angle, c’est à la fois très simple et complexe.

Regarder dans la même direction ne veut pas dire que vous allez voir la même chose que votre voisin, pour de nombreuses raisons à la fois pratiques comme le choix de l’objet sur lequel votre œil va faire sa « mise au point » (influencé par vos goûts, votre état mental, votre forme physique…) mais aussi ce que vous allez garder de toutes ces informations reçues (cf mon article sur l’image mentale).

Il ne s’agit donc pas que d’une notion purement physique que l’on pourrait traduire par A + B = C. Non, si on voulait la poser, l’équation ressemblerait plutôt à A + B + C + D + E (…) =

dédicace aux parisiens amateurs de riz :)
Dédicace aux Parisiens amateurs de riz 🙂

Dans cette photo, c’est parce que j’ai levé la tête et que les deux types d’architectures s’alignaient que j’ai été captivé par exemple, mais si j’avais quelqu’un du quartier avec moi, habitué à cette différence, cela n’aurait probablement pas eu le même impact.

Enfin, c’est un mauvais exemple pour ce qui est de parler d’aimer l’architecture contemporaine alors voyons autre chose avec le monde merveilleux des bâtiments de l’Union Européenne à Luxembourg !

Question d’angle mais aussi d’occasion et de motivation

Cela fait maintenant des mois que je passe régulièrement au Kirchberg, quartier moderne de la capitale en pleine expansion, et du coup devant certaines de ces constructions entourées de drapeaux.

Banque européenne d'investissement à Luxembourg
Banque européenne d’investissement à Luxembourg

Je dois avouer cependant n’avoir identifié que très récemment à quelle institution européenne appartenait quels bâtiments. Ce fut à l’occasion d’une journée portes ouvertes des institutions, sous un beau ciel dégagé et ensoleillé !

C’était l’occasion d’approcher ces bâtiments qui de loin ne m’inspiraient pas, mais vraiment pas…

Soyons honnête, si ce n’avait été avec l’appât de découvrir des lieux d’ordinaires peu accessibles au bout de la ligne, aurais-je mordu à l’hameçon et prêté autant d’attention à ces structures ? Les aurais-je examinées aussi attentivement ?
La réponse est non, même si j’aurais aimé pouvoir dire le contraire 😉 .

Justice force jaune

Arrivé un peu avant l’ouverture au public, j’ai pris le temps de déambuler au pied de certains immeubles

justice-ue-2

sans me dire que je risquais d’être embêté par un vigile aux aguets (l’excuse du touriste perdu était d’autant plus valable ce jour-là) et je me suis avancé sous l’œil des nombreuses caméras, sans appréhension particulière mais non sans les noter tout de même.

justice-ue-1

justice-ue-3

Et paf… retour à la notion physique d’angle. Si je ne m’étais pas avancé aussi près, j’aurais loupé totalement les perspectives qui m’ont fait vibrer pour ces bâtiments tout de jaune et noir.

justice-ue-4

C’est l’occasion ou jamais de vous apprendre quelques anecdotes à ce sujet.

justice-ue-5

Anecdote n°1 : les 2 tours seront bientôt 3.

Justice force marron-brune-noire-ça-dépend-du-soleil

Ces tours viennent compléter un palais de justice qui les jouxte dont l’aspect sombre contraste de façon assez incroyable avec le jaune pétant. Une série de plaques brunes verticales en font le tour dans un style que je trouve très cheap mais cela n’engage que moi…

cour-de-justice-ue-1

En revanche, avec le soleil et le bon angle, on y découvre des effets de miroitement et des reflets qui me les font redécouvrir.

cour-de-justice-ue-3

Après, par un ciel gris en plein hiver, là je doute quand même 🙂

cour-de-justice-ue-2

Je vous montre ce qui est en hauteur d’abord puisque c’est ce qui est le plus visible de l’extérieur. L’esplanade mérite aussi son petit moment de gloire avec un espace d’une tristesse absolue mais où la régularité des motifs géométriques (perpendiculaires sinon rien !) viennent au moins apporter un certain sentiment d’ordre.

cour-de-justice-ue-4

Ai-je souligné que tout ce gris, tout ce sombre est pesant ? Oui, bon, bah je le redis mais en précisant que de petites touches de couleur viennent magiquement y ramener un peu de vie… ouf !

cour-de-justice-ue-touche-verte

Anecdote n°2 : s’il faut un palais immense et 3 grandes tours pour abriter l’essentiel des bâtiments de la Cour de Justice de l’Union européenne maintenant, elle fut initialement logée dans la « Villa Vauban » actuel musée d’art de la ville et pas tout à fait à la même échelle…

Villa Vauban - Luxembourg
Villa Vauban – Luxembourg

Voilà pour cette première incursion dans mes tentatives pour apprendre à apprécier des choses de l’architecture contemporaine.

N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé, tant des photos que du ton de l’article.

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

2 commentaires sur “Trouver le bon angle #1 : l’architecture contemporaine

  1. Alors que je tweetais sur mon stage de linogravure « La Ville Graphique », tu m’as fait un clin d’oeil en me rappelant l’existence de ce billet… que je n’avais pas (encore) lu. Drôle de coïncidence tout de même puisque durant les premières minutes du stage, alors que nous compulsion des photographies d’archi contemporaines pour choisir nos modèles, j’avais repensé au titre de ton billet  » trouver le bon angle ». La boucle est bouclée !

    1. Voir vos sujets et la façon d’en tirer des lignes qui subliment les formes m’a définitivement convaincue qu’il faut que je me force à travailler mon regard alors c’est une double boucle !
      Infinite loop ? 🙂 i

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.