Un livre sur la toile

Une de mes marottes en visitant les musées consiste à repérer les œuvres, très souvent des peintures, où des livres sont représentés.

 

J’aime voir les différentes méthodes employées pour donner l’impression d’une accumulation de pages, l’illusion de la souplesse de la feuille, mais aussi à quel point l’artiste s’est attaché à lui donner un semblant de contenu ou pas.

Portrait de Zola par Manet - 1868 Musée d'Orsay - RF 2205 - photo wikimedia
Portrait de Zola par Manet – 1868 Musée d’Orsay – RF 2205 – photo wikimedia

Loin d’être insensible au côté « meta » (une chose parlant d’elle-même grosso modo pour ceux qui ne connaîtraient pas le terme) qui m’amuse toujours beaucoup quel que soit le domaine, je tire un plaisir tout particulier à scruter les œuvres d’art qui illustrent les livres représentés sur des peintures elles-mêmes œuvres d’art à part entière. Un peu comme d’autres prennent un malin plaisir (ce qui est d’ailleurs très utile pour l’histoire de l’art) à repérer les tableaux représentés dans d’autres tableaux. Un des exemples assez connu et que j’aime bien ressortir à ce sujet est celui du portrait de Zola par Manet : outre l’Olympia, on remarque un morceau de Goya qui dépasse à côté d’une estampe japonaise…

Ah, tiens mais c’est qu’il tiendrait même un livre ouvert le Zola !

Aujourd’hui, j’ai simplement envie de vous partager quelques-une de mes représentations préférées et pourquoi ne pas commencer par ma chouchoutte ?

 

Maître du Saint-Sang - Musée Gronerei - Madone avec les saintes Catherine et Barbe
Maître du Saint-Sang – Madone avec Sainte Catherine et Sainte Barbe – Musée Gronerei
Il manque si peu pour que la lectrice s'anime...
Il manque si peu pour que la lectrice s’anime… /animation à 2 roubles par mes soins/
Maître du Saint-Sang - Musée Gronerei - Madone avec les saintes Catherine et Barbe
Dans cet autre détail on remarque que le livre est ouvert à la page d’une illustration d’une Vierge à l’enfant… ce qui n’est autre que le thème du panneau central !

 


 

Triptyque de la messe de saint Grégoire - Photo (C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny - musée national du Moyen-Âge) Jean-Gilles Berizzi René-Gabriel Ojéda
Triptyque de la messe de saint Grégoire – Photo (C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny – musée national du Moyen-Âge) Jean-Gilles Berizzi René-Gabriel Ojéda

 

Détail - Triptyque de la messe de Saint Grégoire - 4ème quart du 15ème siècle - musée de Cluny - inv CL.840 - (3)
Détail – Triptyque de la messe de saint Grégoire – 4ème quart du XVème siècle – musée de Cluny – inv CL.840

Je suis on ne peut plus fan de la nonchalance avec laquelle l’agneau laisse tomber sa patte sur la tranche.

Détail - Triptyque de la messe de Saint Grégoire - 4ème quart du 15ème siècle - musée de Cluny - inv CL.840 - (2)
Détail – Triptyque de la messe de saint Grégoire – 4ème quart du XVème siècle – musée de Cluny – inv CL.840 – (2)

Ici c’est surtout l’attention portée à la signification du relief : ombrages, l’apparition de quelques lignes sous la page de gauche, la courbure…

Détail - Tryptique de la messe de Saint Grégoire - 4ème quart du 15ème siècle - musée de Cluny - inv CL
Détail – Triptyque de la messe de saint Grégoire – 4ème quart du XVème siècle – musée de Cluny – inv CL

 


 

Marinus Van Reymerswaele - Saint Jérome - 1535 - Museo de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando
Saint Jérôme – Marinus Van Reymerswaele – 1535 – Museo de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando

 

Jérôme, traducteur de la Bible, le best-seller des best-sellers, prend systématiquement la pose avec celle-ci ou est en train d’écrire. Un bon pourvoyeur pour la thématique du jour 🙂

Détail - Marinus Van Reymerswaele - Saint Jérome - 1535 - Museo de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando
Détail – Saint Jérôme – Marinus Van Reymerswaele – 1535 – Museo de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando

Aucun doute au vu de la finesse du travail, le peintre n’a pas simplement casé du livre comme attribut obligatoire du saint, mais s’en est servi comme prétexte supplémentaire pour démontrer son talent. Cette gueule de l’enfer rejoint les multiples itérations infernales qui me fascinent (à force de vous le rabâcher tout le monde a fini par lire enfers et damnations ou chaud en enfer ?).

 


 

Vers 1520-1530 -Vierge à l'enfant - Ville de Genève, Musées d'art et d'histoire - INV 1910-0032
Vierge à l’enfant – vers 1520-1530 – Ville de Genève, Musées d’art et d’histoire – INV 1910-0032

 

Détail - Vierge à l'enfant - vers 1520-1530 - Ville de Genève, Musées d'art et d'histoire - INV 1910-0032
Détail – Vierge à l’enfant – vers 1520-1530 – Ville de Genève, Musées d’art et d’histoire – INV 1910-0032

J’entends d’ici les cris d’orfraie des défenseurs du livre « comme neuf » devant cette page pliée un brin abruptement, mais pour sa défense avec un bambin dans les bras cela doit être dur de bouquiner tranquille.

 


 

Vers 1530 -1540 - cercle de Pieter Coecke van Aelst - Saint Jérome dans son étude
Saint Jérôme dans son étude – cercle de Pieter Coecke van Aelst – vers 1530-1540

Saint Jérôme le retour.

Son fidèle crâne sous la main ;
Toujours plus de livres ;
Avec maintenant une fenêtre ouverte et un miroir pour peigner sa petite mèche…

Le tableau que vous ne voulez pas manquer !

Plus sérieusement cette pratique de noter le nom du livre sur sa tranche ne me paraît pas très courante (avis aux contradicteurs), tout comme la présence d’un marque-page glissé de cette manière. Le memento mori, en plus d’être fortement suggéré par le crâne, la bougie et le sablier, est également explicitement indiqué par le bandeau « cogita mori » (« pense à la mort ») et son cadavre.

 


Jean Steen - A school for boys and girls - ca 1670 - Scottish National Gallery
Une école pour garçons et filles – Jean Steen – vers 1670 – Scottish National Gallery

 

Détail 1-Jean Steen - A school for boys and girls - ca 1670 - Scottish National Gallery (1)
Détail – Une école pour garçons et filles – Jean Steen – vers 1670 – Scottish National Gallery

 

Quel plaisir de plonger dans l’histoire de l’éducation à travers ces feuillets 🙂 Servaient-ils simplement à apprendre du vocabulaire, étaient-ils des supports d’enseignements plus généraux ?

 


 

Cercle de Jan Gosaert aussi appelé Mabuse - Vierge à l'enfant - entre 1508 et 1510 - musée Calouste-Gulbenkian inv 275
Vierge à l’enfant – Cercle de Jan Gosaert aussi appelé Mabuse – entre 1508 et 1510 – musée Calouste-Gulbenkian – inv 275

Suis-je le seul à trouver que Marie a l’air d’attendre un peu blasée que le petit Jésus ait fini la tété pour reprendre sa lecture ?

Détail - Cercle de Jan Gosaert aussi appelé Mabuse - Vierge à l'enfant - entre 1508 et 1510 - musée Calouste-Gulbenkian inv 275
Détail – Vierge à l’enfant – Cercle de Jan Gosaert aussi appelé Mabuse – entre 1508 et 1510 – musée Calouste-Gulbenkian – inv 275

 


 

Bailie Duncan Mc Wheeble at Breakfast - James Eckford Lauder - 1854 - Scottish National Gallery (NG915)
Bailie Duncan Mc Wheeble at Breakfast – James Eckford Lauder – 1854 – Scottish National Gallery (NG915)

L’homme de loi a posé sa perruque non loin pour manger son porridge plus à son aise.

Détail - Bailie Duncan Mc Wheeble at Breakfast - James Eckford Lauder - 1854 - Scottish National Gallery (NG915)
Détail – Bailie Duncan Mc Wheeble at Breakfast – James Eckford Lauder – 1854 – Scottish National Gallery (NG915)

 


Les sculptures également possèdent parfois ce type de détails 😉

Vierge au pupitre lisant - Maître du retable d'Hakendover - XVème siècle - MUDIA
Vierge au pupitre lisant – Maître du retable d’Hakendover – XVème siècle – MUDIA

 

Comme il faut bien conclure…

Étude d'éclairage - Anders Zorn - 1890
Étude d’éclairage – Anders Zorn – 1890

C’est probablement surtout dans cette dernière que je me reconnais : la lecture au lit, s’endormant à moitié sur un bon bouquin 🙂
et c’est sur cette pensée agréable que je vous laisse en espérant avoir ravi vos yeux et peut-être vous retrouver dans les commentaires !

 

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.