Belle-mère, un mythe effrayant – Les trésors de Gallica

Dans la catégorie trésors de Gallica, je demande : le mythe de la belle-mère effrayante !

Belle-mère
[Collection Jaquet]. Dessinateurs et humoristes. Abel Faivre. Tome 1 : [défets d’illustrations de périodiques] – 1908-1916

La belle-mère : toute une histoire…

Les caricaturistes s’en sont emparé comme bien d’autres et le moins que l’on puisse dire c’est que si elle fait sourire, la figure de la belle-mère est souvent reliée à une impression négative.

Un mot au passage sur le cas de la marâtre, terme maintenant clairement péjoratif mais désignant à l’origine la belle-mère ou la seconde femme du père. Nos représentations s’appuient sur toute une mythologie négative, introduite depuis l’enfance par des contes (Blanche-neige…) et sont entretenues en grandissant par des références culturelles (une liste senscritique) qui finissent par s’auto-alimenter.

Le sujet vous intrigue et vous vous demandez si tout cela n’a pas une origine encore plus ancienne ? Si c’est encore un coup de l’évolution ? Voilà l’hypothèse évoquée dans cet intéressant article du nouvelObs que je vous invite à lire pour conclure cette ballade dans un nouveau recoin de Gallica.

N’hésitez pas à venir partager vos meilleures histoires de belles-mères en commentaires 😉

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

2 commentaires sur “Belle-mère, un mythe effrayant – Les trésors de Gallica

  1. Je viens donc de lire l’article du Nouvel obs… C’est, comment dire… Pragmatique dans la conclusion 😀
    Pour un exemple de belle-mère qui fait sourire, il y a Marie dans la série Everybody loves Raymond (hélas méconnue en France). Toujours dans le contrôle, mais c’est pour le bien de la famille évidemment, avec un art de critiquer (avec amour, bien entendu) que nul n’égale !

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.