Désinformation – Crôaayez-moi fait la grenouille

Je ne tiens plus. Impossible d’écouter la radio, d’ouvrir un magazine et encore moins de parcourir internet sans tomber sur une rumeur, intox, désinformation et autres hoax plus ou moins relayés de bonne foi.

Alors voilà, en parcourant mes photos, cette grenouille aux couleurs vives m’a fait craquer.

Grenouille désinformation

Attirant, c’est différent de vrai

Tout comme il ne vaut mieux pas que vous touchiez les grenouilles (de base mais encore plus les colorées), méfiez-vous de tout ce qui paraît attirant. Ne dit-on pas « trop beau pour être vrai » ? Encore une expression pleine de bon sens…

Ah et j’évacue tout de suite une chose, ce n’est pas parce qu’une personne, quand bien même fut-elle journaliste, affirme une chose qu’elle est nécessairement vraie. Il est toujours possible de se tromper, ça arrive même aux « meilleurs » (ironique d’autant plus qu’il menace de refaire la même chose).

Désinformation : 2 approches

Deux types de sites ont très bien compris l’intérêt de se concentrer sur les désinformations douteuses : les « comiques » et les « références ».

Comiques

Vous avez sans doute déjà croisé une de ces fausses informations, peut-être même avez-vous pris au sérieux l’une d’entre elles. Le site le plus connu en France est sans aucun doute Le Gorafi.

désinformation Le Gorafi
Capture d’écran  20/11/2015

Il y en a qui s’affichent clairement comme parodiques mais d’autres reprennent simplement les codes d’écriture et de présentation des journaux ou communiqués sérieux.

Voici une petite liste trouvée sur HoaxBuster (rédigée par Daniel – Hoaxteam) dont on reparlera juste après. Notez la diversité des sujets et n’hésitez pas à cliquer, certains sont vraiment très amusants !

Sites généralistes :

Régionaux / locaux :

A thème :

  • A l’étranger :

On remarque cependant que l’aspect comique n’est pas toujours évident pour les lecteurs, encore plus quand la barrière de la langue s’en mêle, donnant lieu à des situations parfois assez ridicules.

La question se pose donc parfois de l’aspect inoffensif ou non de ces sites (article de 20 minutes plutôt intéressant, ceci n’est pas une blague). D’un côté j’ai envie de croire que ceux qui tombent vraiment régulièrement dans le panneau le méritent et de l’autre je ne peux que trouver ça assez effrayant de voir à quel point l’esprit critique est parfois assoupi. Ajoutez à cela la difficulté à retrouver la source d’une information par soi-même et cela ne donne rien de bon pour la démocratie.

Sérieux

D’autres sites se sont donnés pour mission de démêler le vrai du faux.

Je ne peux que commencer cet article en citant le site Hoaxbuster qui depuis maintes années fait un travail d’utilité publique en montrant que la petite Noémie/Noélie/Amélie a déjà quinze greffes à son actif et n’a pas changé d’âge depuis 15 ans.

HoaxBuster Désinformation
capture d’écran 20/10/2015

Ce serait cependant réducteur de limiter leurs vérifications à une chaîne de mail qui a tourné des années. Ils démontent en effet tout autant les messages de propagandes que les messages alarmistes. Bref, un doute vous saisit, n’hésitez pas à aller vérifier ce qu’il en est sur Hoaxbuster.com

Un autre site que j’aime bien est à la base un blog du journal Le Monde, désormais intégré à part entière dans la version numérique : Les décodeurs.

Les décodeurs Désinformation
Capture d’écran 20/10/2015

Spécialisée dans la vérification des informations (fact-checking si l’on veut être à la mode), l’équipe des décodeurs reprend, graphiques et visuels à l’appui, les affirmations qui circulent, bien souvent de politiques… Le résultat est rarement une confirmation mais plutôt une rectification des chiffres et idées avancés.

Comment s’y retrouver ?

La réalité tant derrière une photo que dans les informations qui circulent d’une manière générale n’est pas toujours celle qui semble émerger au premier abord. Je n’ai pas de solution miracle mais voilà 4 questions que j’essaie de me poser systématiquement (encore plus avant de relayer une information).

Qui relaie cette information ? Un anonyme, un site parodique ou un journal réputé ? Posons-nous d’abord toujours la question de la source !

Est-ce une supposition ou cela s’appuie-t-il sur des faits concrets ? Il est facile de mal interpréter un détail.

L’information est-elle confirmée ailleurs ? Si une information est fiable, bien souvent il est facile d’en trouver une confirmation ailleurs.

Est-ce que cela me semble crédible ? Utiliser la logique, ses connaissances et surtout réfléchir par soi-même peut éviter des bourdes.

En conclusion, je voudrais vous inviter à regarder la courte vidéo sur le sujet de France 24 très efficace dans sa démonstration et ses exemples.

N’oubliez pas de me donner votre avis et vos astuces 😉

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.