Quand électricité et République sont amies – Les trésors de Gallica

Dans la catégorie trésors de Gallica, je demande : électricité et République !

électricité et république
L’électricité – Un siècle d’histoire de France par l’estampe, 1770-1870. Vol. 111 République de 1848

Un peu étrange cette estampe non ?

Qu’est-ce qui y est raconté à votre avis ? Je vous laisserais bien essayer de deviner d’abord seul avec les informations à votre disposition en légende et vos souvenirs de cours d’histoire…

Pour vous laisser un peu le temps d’y réfléchir, vous aider peut-être, et surtout éloigner la réponse de vos yeux, voici un petit zoom sur le haut de l’image.

L'électricité-estampe-Un siècle d'histoire de France par l'estampe, 1770-1870. Vol. 111 (pièces 13939-14053), République de 1848 - zoom
Je trouve le coup de crayon particulièrement habile, pas vous ?

Sous les yeux du comte de Chambord, la République électrise un trône auquel une petite tête d’ange donne déjà l’aspect d’une tombe d’enfant, et, sous le choc du courant, Ferdinand Ier, Louis-Philippe et Louis Ier de Bavière sont projetés dans l’espace.
– extrait de la notice bibliographique

Mais électricité et République de 1848, c’est vraiment contemporain ?

Bonne remarque ! /oui je sais je m’envoie des fleurs tout seul

Si l’électricité intrigue les savants depuis des siècles, c’est surtout durant le 18ème que les expériences se multiplient tant pour mieux en comprendre les mécanismes que pour l’amusement des puissants, susceptibles de devenir mécènes, et des foules dans des foires.

Dans les expériences, une qui aura du succès et marquera les esprits utilise un objet ressemblant à cela :

Bouteille de Leyde - L. Margat-l'Huillier (1904) Leçons de Physique; Éditions Vuibert et Nony
Cela ne vous rappelle rien ? Si non, regardez à nouveau la première image.

De nombreuses machines utiliseront le principe de la roue à manivelle, que l’on retrouve plus ou moins fidèlement dans les caricatures.

Illustration d'une machine électrostatique de Ramsden
Illustration d’une machine électrostatique de Ramsden

Les années 1800 verront le développement de tout un tas d’éléments de base de nos technologies actuelles (condensateurs, dynamos, moteurs…) mais si le courant électrique semble être peu à peu conquis, son usage utilitaire au quotidien ne prend réellement place que dans la seconde partie du 19ème siècle, avec notamment l’arrivée de l’éclairage public électrique des plus grandes capitales.

Une autre de ses manifestations les plus visibles fut le développement du télégraphe (grâce à des gens comme le trop méconnu Paul-Gustave Froment), permettant de transmettre les informations à une vitesse inégalée jusque-là.

La « fée électricité » fascine !

On n’est pas si loin de la fascination actuelle pour internet qui permet de faire tomber les puissants…

La Chûte en masse ainsi l'étincelle electrique de la liberté, renversera tous les trônes des brigands couronnés
La Chûte en masse ainsi l’étincelle électrique de la liberté, renversera tous les trônes des brigands couronnés

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la passionnantes histoire de l’électricité : un dossier pédagogique très complet du CNRS.

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.