La nuit toutes les photos s’enfuient

La nuit toutes les photos s’enfuient ou du moins c’est tout comme ! Qu’est-ce que c’est difficile d’obtenir un cliché qui soit à la fois net, suffisamment lisible et avec des couleurs relativement réalistes…

Je vous laisse faire le listing de tout ce qui a raté sur cette photo...
Je vous laisse faire le listing de tout ce qui a raté sur cette photo…

Cet article est un constat personnel qui ne révolutionnera sûrement rien mais que j’avais envie de mettre par écrit en me disant que cela pourrait peut-être intéresser certain(e)s amateurs de photo qui me suivent et se reconnaîtront 😉

Utiliser un trépied

Après tout n’est-ce pas la solution miracle ?

Une belle lune avec trépied.
Une belle lune avec trépied.

Oui bien sûr, sauf que le trépied, même les mini trépieds type gorillapod, prennent de la place et ne s’emmènent que rarement dans un sac à dos. Autre problème, je prends facilement 90% de mes photos lorsque je suis en vadrouille à la journée et cela implique bien souvent un musée ou lieu culturel à découvrir et c’est le genre d’endroit où les trépieds sont généralement bannis pour différentes raisons avec lesquelles je suis plus (flux de circulation, risques de dommages accrus) ou moins (droits photo « pro ») d’accord.

Le trépied magique (sauf qu'il a du mal à supporter le poids du nouvel objectif déplié...). Wally par contre ça va.
Le trépied magique (sauf qu’il a du mal à supporter le poids du nouvel objectif déplié…). Wally par contre ça va.

Du coup, je dois bien l’avouer, c’est bien souvent à main levée ou appuyé autant que possible sur un support fixe que je prends mes photos nocturnes.

Utiliser un « bon » appareil

Sur le principe, aucun doute, un appareil premier prix aura bien plus de risques de faire des photos immondes de nuit (bruit++, couleurs fluos…).

Je préfère cependant pousser mon fidèle Nikon D40 dans ses derniers retranchements …

Pour l’ironie : quelques jours après avoir couché ces mots, ledit appareil expira (paix à son capteur) mais l’anecdote était trop belle (façon de parler) pour que je modifie tout le paragraphe.

…et surtout maîtriser les différents réglages sur le bout des doigts, avant d’investir à nouveau. C’est que ça coûte cher ces bêtes-là et chacun met sa barre « investissement max » là où il veut/peut !

Une de mes premières photos nocturnes pour laquelle j'ai un un coup de coeur. Rien de bien original mais le cœur a ses élans...
Une de mes premières photos nocturnes pour laquelle j’ai un un coup de cœur. Rien de bien original mais le cœur a ses élans…

Une autre raison qui fait que je ne suis pas pressé de changer de modèle est que je suis incapable de savoir à quel point cela améliorerait mes photos dans les mêmes conditions et à partir de quel budget cela deviendrait suffisamment significatif à mes yeux. On s’habitue vite à ce que l’on a tant que l’on ne voit pas mieux.

Il faudrait vraiment avoir un appareil de prêt à utiliser en parallèle pour comparer. Avis aux amis/connaissances/bonnes âmes qui voudraient proposer leurs services lors d’un séjour luxembourgeois.

Utiliser le noir et blanc

Pour peu que la photo soit plutôt nette (le point le plus problématique) et que le problème vienne vraiment de la couleur alors oui, ça peut être une solution.

J’y pense très peu et j’ai souvent l’impression que ça fait un peu prétentieux :

Remarque imaginaire que je m’attendrais à recevoir : « Regarde, il shoote en B&W avec un Leica vintage, tellement bobo-hisper-m’as-tu-vu ».

Mémorial emblématique de Luxembourg situé non loin de la cathédrale.
Mémorial emblématique de Luxembourg situé non loin de la cathédrale.

Sauf qu’une fois que je me souviens que ça n’est pas qu’une question de style mais simplement le résultat de choix esthétiques liés à des contraintes techniques, ça va mieux et j’OSE. Oui, en majuscule, c’est dire comme ça me coûte 😉

Accepter de prendre son temps

Je crois que c’est ça la conclusion à laquelle je retombe sans arrêt.

Un des châteaux les plus célèbres d'Ecosse qui a la nuit presque tombée était désert... magique.
Un des châteaux les plus célèbres d’Ecosse qui a la nuit presque tombée était désert… magique.

Si je veux qu’une photo soit réussie de jour comme de nuit (surtout de nuit), il faut que j’accepte de prendre mon temps pour trouver le meilleur support, les meilleurs réglages, avec les 12000 essais qui vont bien.

Une baie bretonne.
Une baie bretonne.

C’est aussi savoir patienter pour que tous les éléments de la composition soient bien là où on les veut.

Jouer des contraintes

La nuit, les contrastes sont extrêmes dès qu’une source lumineuse apparaît.

Du côté de Vouvant, quelques ombres s'amusaient...
Du côté de Vouvant, quelques ombres s’amusaient…

C’est donc très compliqué d’avoir une bonne exposition pour tous les éléments du décors (sans tricher façon Gustave Le Gray cf : la réalité derrière une photo).

La composition était tellement plus nuancée à l'oeil nue que le résultat obtenu !
La composition était tellement plus nuancée à l’œil nue que le résultat obtenu !

En revanche, c’est aussi un super terrain de jeux pour utiliser les ombres projetées, le light-painting ou les poses longues de manière générale.

Tournez manèges !
Tournez manèges !
Une rescapée de ma première séance de feux d'artifice en pose longue
Une rescapée de ma première séance de feux d’artifice en pose longue.

Constat d’échec ?

Oui mais pas que. C’est quand je prends le temps de faire une photo que je m’amuse le plus et que j’y prends du plaisir tout simplement.

Un étrange petit être semble être bloqué à la porte de la marie de Sienne.
Un étrange petit être semble être bloqué à la porte de la mairie de Sienne.

La photo « documentaire » de vacances a sa place sur mon disque dur histoire de servir de support aux souvenirs mais je crois vraiment qu’il y a un autre façon de prendre des photos, que j’appellerai très pompeusement « réalité augmentée » qui me plaît davantage.

Une chapelle isolée, un clocher et ses escaliers, un ciel étoilé...
Une chapelle isolée, un clocher et ses escaliers, un ciel étoilé…

En ayant mon appareil en bandoulière, je ne regarde pas les choses de la même manière, je recherche les détails, les compositions qui touchent mon œil et ma sensibilité, des choses à côté desquelles je serais sûrement bien vite passé en temps normal.

Aliens ou vrais visiteurs ? Pombidou by night
Aliens ou vrais visiteurs ?
Pombidou by night

Moralité : si je dois refaire 15 fois cette photo pour l’avoir réussie, je m’en souviendrai d’autant mieux !


Des conseils ou réflexions similaires ? Les commentaires sont là pour ça.

Partagez à vos amis fans de photos tant que vous y êtes, tout le monde a un ou une paparazzi autour de soi 😉

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

2 commentaires sur “La nuit toutes les photos s’enfuient

  1. Bonjour,

    Avant de parler de ton article, je souhaitais te féliciter pour ton blog que je trouve très sympa.

    J’aime beaucoup ton article sur cette thématique qui m’est chère. J’aime la nuit pour son ambiance particulière et pour ces rendu de couleurs atypique.

    Il y a maintenant des appareils qui permettent de faire des photos à main levé de nuit mais augmenter la durée de la pause permet de transformer le réel et de découvrir des choses que l’on ne vois pas à l’oeil nu.
    Par exemple un paysage lors d’une pleine lune, avec le ciel dégagé, semblera être pris en plein jour.

    Les lumières urbaines ont des teintes orangés peu à peu remplacé par des led blanches et froides. Le contraste entre les 2 est intéressant.

    Les filé de lumière produit pas les objets en mouvement, les étoiles qui bougent dans le ciel sous l’effet de la rotation de la terre.

    Pour gérer les contrastes fort lorsque je souhaite une photos plus équilibré, je fais du HDR.

    La nuit c’est top et c’est une infinité de sujet qui s’offre à nous.
    ——–> Un article que snash a récemment écrit : Mer de nuage sur la plaine d’AlsaceMy Profile

    1. Merci pour les compliments et surtout d’avoir pris le temps partager ton avis, je suis content que tu te plaises ici !

      Je me rends compte en lisant ton commentaire que j’ai une approche très réaliste de la photo dans le sens où je cherche généralement à reproduire ce que je vois. Je n’ai pas le réflexe de chercher à transformer le réel… aaaaah les limites plus ou moins conscientes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge