Une critique, au secours !

Aucune référence à vos commentaires, vive la critique constructive, mais plutôt au titre de ce tableau :

Escaping_criticism-by_pere_borrel_del_casoPere Borrell del Caso, Escapando de la crítica, 1874
collection Banco de España, Madrid


Un tableau parmi d’autres que j’aime beaucoup et dont je ne me souvenais plus du nom. Une fois retrouvé (merci les services de recherche inversée d’image), ça m’a frappé : mais oui la critique est partout.

Partouuuuuuuuut je vous dis !
(à lire avec une voix de petite grand-mère offusquée).

La critique version 2.0

Le café du commerce et les repas de famille c’est fini. Maintenant ce sont sur Facebook, Allociné , Senscritique (série, film, livre, musique…), Tripadvisor, hospitalidee (hopitaux) ou même peut-être bientôt Peeple (les humains, enfin hoax ou pas, il parait que c’est annulé [MAJ 03/2016 – finalement non, c’est lancé) que sont affichées les critiques de tout un chacun. Je cite ceux-là parce que ce sont les premiers qui me viennent à l’esprit mais il y en a certainement une kyrielle d’autres, tous plus à la mode les uns que les autres.

Critique constructive ?

D’ailleurs c’est bien à la mode de critiquer, pas toujours avec des arguments de qualité d’ailleurs. D’une critique au sens premier on passe rapidement à un avis voire un partage d’expérience. C’est une grande nouveauté finalement dans l’histoire de l’humanité de pouvoir avoir accès à des commentaires venus du monde entier, sur n’importe quoi et peu ou pas censurés.

C’est utile de pouvoir se référer à des avis multiples avant de choisir un film ou un restaurant. La vilaine « crise » force la plupart d’entre nous à bien utiliser notre argent mais surtout notre temps n’est pas infini sur Terre (scoop déprimant désolé), du coup autant essayer de faire le plus d’expériences agréables, non ?

Homme-assis---musée-des-beaux-arts-orléansPour autant, ce système n’a-t-il que des points positifs ? Vous la sentez venir la question rhétorique ? Et bim, deux à suivre ! Ah ah… euh du coup, le côté négatif donc.

La critique utopique

Il y a des travers à tout système (nouveau scoop déprimant, je ne sais pas comment je vais faire pour vous garder à ce rythme). Un des problèmes majeurs : les utilisateurs eux-même. Comme vous l’avez peut-être déjà lu ou entendu, quelques sites bien connus regroupant des avis sur des restos/hôtels ont été confrontés à des problèmes. En effet, le principe initial de l’utilisateur uniquement vertueux et nuancé dans ses critiques est à ranger avec le communisme dans les utopies. Un concurrent aura toujours envie de plomber un autre commerçant, un client de mauvais poil descendra une prestation acceptable en temps normal, un ami viendra soutenir par une critique dithyrambique même si le résultat était loin du compte…

L’humain aime trouver des failles et les exploiter à son avantage.

Pfiouuuu, merci l’ambiance.

Je suis d’accord, c’est plombant à force de toujours essayer d’optimiser les choses. Du coup, quand je me rends compte que je n’ai plus choisi quelque chose à l’instinct ou par hasard, j’essaie de faire une pause salutaire et je laisse les dés décider. C’est bien plus souvent une agréable surprise que l’inverse et j’y trouve une sorte de contentement que je ne saurais trop définir à faire ses propres expériences à l’aveuglette.

Et vous, vous fonctionnez comment ?

Si vous souhaitez tout de même me suivre sur SensCritique (à vos risques et périls) : senscritique.com/Mealin

Merci d'avance !

Afin que cette zone d'expression soit intéressante pour chacun voici quelques règles :

  1. Lire l'article (rédigé avec amour) et pas simplement le titre, mais personne ne fait ça 😉 n'est-ce pas ?
  2. Indiquer un nom ou un pseudo (pas de mots clés pour le référencement).
  3. Renseigner si vous le souhaitez, votre site principal ou un profil de réseau social.
  4. Rédiger un commentaire dont vous n'aurez pas honte dans 10 ans...

Petit bonhomme cliquable pour signaler une faute, une erreur, un bug...Pour signaler des coquilles, bugs, erreurs bêtes et autres choses du même acabit, merci de privilégier un message via le formulaire de contact en cliquant sur le petit bonhomme 🙂

Un commentaire, un avis, un petit mot ... c'est par ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.